Menu

Exposition Arsenal

08 JUIN > 08 SEPT

Z.U.C #6 : STREET | ART | Engagé

Shepard Fairey, Liza Donovan, Jessica Sabogal...

 

Shepard Fairey, Liza Donovan, Jessica Sabogal, #Backtothestreet, Yz Yseult, Mahn Kloix, C215...

 

L’exposition s’intéresse à l’angle contestataire de l’art urbain, - tantôt dénommé street art, tantôt qualifié d’art de rue - mouvement polymorphe au cadrage difficile, porteur de contradictions. Cette édition revient sur les véritables fondements esthétiques et sociopolitiques des interventions graphiques d’artistes engagé(e)s, dont le geste exécute une œuvre dans l’espace urbain, souvent à la limite de la légalité.

 


Dans le cadre de Constellations de Metz, un festival de la Ville de Metz, réalisé en partenariat avec le programme européen INTERREG, la Région Grand Est, le Département de la Moselle, Metz Métropole et Inspire Metz.

En partenariat avec la Galerie Magda Danysz & Amplifier.org.

 

 

ZOOM SUR... LES ARTISTES
 

Shepard Fairey
(né en 1970 à Charleston, Caroline du Sud - USA)
Shepard Fairey est un artiste américain toujours sur le fil de l’illégalité. Son œuvre est mondialement connue depuis l’affiche de soutien à la campagne de Barack Obama en 2008. Propagandiste controversé, il est aussi spécialiste de la « guérilla marketing » avec des clients comme Pepsi, Hasbro ou Netscape pour qui il crée la mascotte de Mozilla. L’une de ses œuvres orne un mur de l’Elysée.

Yz Yseult
(née en 1975 à Châteauroux - France)
Yz Yseult est l’une des femmes les plus actives de la scène street art en France, connue pour ses portraits poétiques. Enmars 2003, en duo avec Missil, son premier projet avec des pochoirs XXL va lui permettre de lancer sa carrière à l’international.
Entre un hommage sensuel et poétique aux femmes ayant marqué l’histoire du XIXe siècle et ses peintures d’anges, elle a trouvé son style avec la technique du lavis et créé une esthétique intemporelle. Installée à Abidjan, l'artiste aborde avec engagement des sujets qui lui tiennent particulièrement à cœur : l’esclavage et la lutte pour les droits civiques. Yz Yseult a été choisie en 2017 pour représenter la nouvelle Marianne des timbres postaux français : L’engagée.
 

Mahn Kloix
(né en 1980 à Paris - France)
Formé au graphisme et aux arts appliqués aux Gobelins, Mahn Kloix est passé du papier à l’espace public au début de la décennie. Qu’il sillonne le monde ou qu’il s’active à Marseille, sa ville d’adoption depuis 2011, il reste fidèle à ses convictions. Témoin inlassable des grandes causes, des engagements des lanceurs d’alertes, des réfugiés ou des Femen, il rend hommage aux «résistants ordinaires» sans oublier de mettre à l’honneur des anonymes, plaçant «l’humain au cœur».

 

Jessica Sabogal
(née en 1987, à San Francisco, Californie - USA)
Les œuvres de cette muraliste américano-colombienne livrent une vision de l’identité féminine qui se veut révolutionnaire, puissante, tout en ménageant une part d’enchantement. Avec ses bombes aérosol, inspirée par des œuvres littéraires écrites par des femmes de couleur, elle raconte des histoires qu’elle a entendues ou vécues, histoires de lutte ou d’amour. Réinventant sa réalité d’artiste muraliste dans un milieu dominé par les hommes, elle pousse continuellement les frontières en utilisant son médium comme acteur de changement social, d’action et d’émancipation.

 

#Backtothestreet
(né en 1968 à Paris - France)
Un photographe se cache derrière le hashtag #Backtothestreet. Dès 1987, il prend en photo des passants à la volée. En parallèle, il travaille pour des magazines de décoration, puis lâche l’appareil photo pour une caméra et signe clips et documentaires.
Fin 2014, après avoir vu un film sur Banksy, la décision de coller ses photos urbaines sur les murs de la ville, lui est apparue comme une évidence. Pour « rendre à la rue ce que je lui avais pris ». Ainsi naît le projet #Backtothestreet.
Depuis, des milliers de photographies sous verre, cimentées, ont trouvé place sur les murs de Paris, Marseille, Lyon, Arles… mais aussi à New-York, Londres, Tokyo, Lisbonne…

 

C215
(né en 1973 à Bondy - France)
Artiste français majeur de la scène du street art, C215 sévit depuis 2006 là où la ville est la plus laide. Selon lui « le street art est une manifestation désespérée de l’homme pour prendre possession de zones où le béton ne laisse jusque là pas de place à l’émotion ». Inspiré par Le Caravage ou Boticcelli, ses pochoirs colorés si singuliers révèlent, dans les rues du monde entier, des portraits de personnes anonymes, vibrants d’émotions. Pour Shepard Fairey, « l’art de C215 est de capter la lumière, la profondeur et l’humanité.[...] Il transcende la forme pure et semble toucher l’essence même de l’âme humaine ».

 

The Blind
(né en 1983, à Nantes – France)
Membre actif du collectif 100 Pression, The Blind compose dès 1984 des fresques et des graffitis en braille. Depuis, ses messages ont fait le tour du monde. L’interrogation et la curiosité qu’il provoque sont essentielles car le message nécessite une clé de lecture : voyants et non-voyants ont besoin les uns des autres pour accéder à cet art en trois dimensions. Chaque message est unique et ne prend tout son sens que grâce au contexte dans lequel il a été inscrit. Seuls points communs : l’ironie, la provocation et l’envie de l’artiste de montrer aux yeux de tous que l’art urbain reste palpable.

 

Liza Donovan
(née en 1988, à Charlotte, Caroline du Nord - USA)
Graphiste et artiste connue pour ses étrangetés anatomiques, où les bras « peuvent » sortir de la tête, Liza a toujours appréhendé l'art comme moyen d'expression, héritière de la culture et de la mode des années 60, des affiches américaines post-punk et de l'art des affiches d'Europe de l'Est. Réputée pour un graphisme insensé et ludique, Liza s'est impliquée avec Hear Our Voice dans la Marche des Femmes sur Washington.

 

ESBoner
(né en 1977 à Thionville- France)
Le messin découvre le graffiti dans le milieu des années 90, au moment où il apparaît en chrome et noir aux abords des autoroutes et voies ferrées, sur les trains...
Sa découverte du street art réunit tout ce qu’il aime : dessin, liberté totale de la technique du support pour porter un message.
ESBoner a délaissé un long moment la bombe et le lettrage pour repartir vers l’illustration de ses débuts, sur toiles ou papier. Aujourd’hui, il opte pour les collages sur mobilier urbain, instants de poésie au sens caché qui interpellent sur nos comportements, nos paradoxes.

 

 

 

Galerie d'Exposition



Entrée libre
Ouverture du mardi au samedi : 13h - 18h
dimanche : 14h - 18h
Fermeture les lundis et jours fériés.
+ Ouvertures nocturnes exceptionnelles : 20 et 21 juin jusqu’à 22h.

 

 

+ Vernissage, le samedi 8 juin à 11h
entrée libre

Dj set de Dixa Djanic

 

Pour prolonger le vernissage, la terrasse de l’Arsenal se transforme en rooftop, un dancefloor avec une vue unique à Metz.

à 13h : CHILL OUT + Dj set de Dj Scapin

entrée libre

 

haut de page