Suivez-nous
Écoutez-nous
youtube spotify

Menu

annuler-recherche

Concert Arsenal

sam 29 jan 2022 - 20h

Nijinska | Voilà la femme

Les porteurs d'ombre / Dominique Brun, Ensemble Aedes et Les Siècles

Réserver

danse et musique

Distribution

conception de la recréation à partir de la chorégraphie de Bronislava Nijinska Dominique Brun, Sophie Jacotot
chorégraphie Dominique Brun, François Chaignaud
musique solistes et chœur de Ensemble Aedes et solistes instrumentaux de l’orchestre Les Siècles
direction musicale Mathieu Romano
pièce pour 22 danseurs et François Chaignaud

Programme

Igor Stravinsky
Les Noces
Maurice Ravel
Bolero

Après son travail autour de Nijinski (Le Sacre du printemps), Dominique Brun s’intéresse à sa sœur, Bronislava Nijinska, méconnue alors même qu’elle fut l’unique femme chorégraphe des Ballets russes. À partir d’archives, elle revisite Les Noces pour 22 danseurs, ce mariage arrangé en forme d’acte sacrificiel dans lequel aucune place n’est laissée à l’amour ou la subjectivité. Des tableaux vivants inspirés de Brueghel et Rubens complètent sa recréation orchestrée par la musique de Stravinsky. Vient ensuite un Bolero réinventé avec François Chaignaud. Inspirée du flamenco et du butō, sa danse de résistance déjoue la martialité autoritaire du rythme, le corps oscillant entre vivacité et suspens.

 

Production Les porteurs d’ombre.
Avec le soutien du Ministère de la Culture / DRAC Île-de-France au titre de la compagnie conventionnée.
Coproduction Association du 48, Le Volcan - Scène nationale du Havre, Chaillot - Théâtre national de la Danse, Les 2 Scènes - Scène nationale de Besançon, Théâtre du Beauvaisis - Scène nationale, Le Quartz – Scène nationale de Brest, Théâtre Louis Aragon, Scène conventionnée d’intérêt national Art et Création – Danse de Tremblay-en-France, Ménagerie de Verre Paris, CCN Ballet de Lorraine, La Briqueterie - CDCN du Val-de-Marne, Le Grand R - Scène nationale La Roche sur Yon, Cité musicale-Metz, CCNN dans le cadre de Danse en Grande Forme, Les Quinconces-L’Espal Scène nationale du Mans, Théâtre de Suresnes Jean Vilar. Avec le soutien du Fonds de dotation du Quartz Brest.

haut de page