Menu

Les Trinitaires

En plein centre-ville de Metz, Les Trinitaires développent une ligne artistique exigeante et indépendante, en étroite collaboration avec une vingtaine d'associations, dans un cadre patrimonial architectural remarquable.

Présentation

Situés sur la colline Sainte-Croix, dans le coeur historique de Metz, les Trinitaires s'inscrivent dans une histoire singulière. Ancien couvent gallo-romain, le lieu d'est transformé en 1960 en salle polyvalente, accueillant associations locales et évènements divers. Dans les années 1970, il marque la vie culturelle messine en devenant un club de jazz et de chanson reconnu en Europe. Nouveau tournant en 2005, l'association Culturelle des Nouveaux Trinitaires prend en charge l'ensemble de la programmation et s'enrichit d'un espace supplémentaire, la salle Robert Ochs, sui deviendra La Chapelle en 2009 lorsque les Trinitaires intègrent Metz en Scènes.

Les Trinitaires développent aujourd'hui une ligne artistique exigeante et indépendante, en étroite collaboration avec une vingtaine d'associations et sont également un lieu de vie dans un cadre patrimonial architectural remarquable.

La Chapelle

La Chapelle offre la possibilité d'accueillir 350 spectateurs en plein centre ville, dans un espace original dont les artistes qui ont le bonheur de fouler la scène et les publics qui ont le plaisir de venir les voir se souviennent longtemps.

Une église néogothique de la fin du XIXe reste en effet un cadre hors du commun pour écouter des musiques actuelles.

Le Caveau

Le Caveau est l'âme historique des Trinitaires pour ses murs romains comme pour les plus grands noms du jazz qui s'y sont succédés durant les années 1970 et 1980. Aujourd'hui encore, les soirées jazz, mais aussi les release party de groupes locaux ou les découvertes musicales font les beaux jours... et les belles nuit du Caveau.

Il permet d'accueillir 180 spectateurs.

Le théâtre Pierre-Frédéric Klos

Durant trente années, Pierre-Frédéric Klos a animé Les Trinitaires, qui ont vu éclore des talents, enchanté le public, et auxquels il a insufflé tant d'esprit et d'énergie. Parce qu'il a marqué de son empreinte la vie culturelle messine, la Ville de Metz et Metz en Scènes lui ont rendu hommage en rebaptisant le petit Théâtre des Trinitaires de son nom. 


Cette petite salle intimiste peut accueillir 96 spectateurs, assis, en gradin.

Le Cloître

haut de page