Menu

Arsenal 30 ans

Pour les 30 ans de l’Arsenal, nous avons souhaité mettre à l’honneur le piano, cet instrument emblématique qui incarne à merveille la diversité de notre programmation, et nous vous convions à prendre part au Cosmo Bal, rendez-vous insolite, festif et participatif !

Le piano représente à lui seul l’image de la musique classique. Et quel meilleur ambassadeur pour symboliser la diversité de la programmation de l’Arsenal et célébrer ses 30 ans ?

Instrument polyphonique à clavier dont les cordes sont frappées par des marteaux, il est en pleine mutation avec les pianos numériques. Avec l’opération « À vous de jouer » qui a débuté en 2012 avec l’installation des pianos dans les gares parisiennes et aujourd’hui dans les grandes villes, il se popularise.

Véritable fil rouge de la saison avec des concerts de clavecin, de pianoforte et de piano, nous découvrirons des répertoires variés de musique ancienne et de classique, avec des œuvres de Couperin, Bach, Schubert, Beethoven, Brahms, Debussy, Moussorgski, Chopin, Bernstein, Glass entre autres, des concerts de jazz et même de la pop.

Au fil des concerts, Piano Follies s’attache à différents aspects du piano. Son histoire se matérialise dans un programme Schubert, compositeur des plus belles pages romantiques pleines de profondeur et de gravité qu’Andreas Staier saura restituer. La virtuosité, redoutablement nécessaire dans les variations de la Rhapsodie sur un thème de Paganini de Rachmaninov sera relevée par le jeune pianiste tchèque Lukáš Vondráček. Le jazz n’est pas en reste avec le jeu inspiré de Patricia Barber ou encore les improvisations sur un film de Charlie Chaplin de Paul Lay, lauréat du Prix Django. La pop est également conviée avec l’inimitable Chilly Gonzales, ou encore Ólafur Arnalds qui mêle des éléments ambiants à des sons classiques et électroniques. Enfin, le piano ouvre le champ des possibles avec le projet singulier de Karl Van Welden, Mars II, une installation-performance.

haut de page