Menu

Concert Arsenal

sam 26 jan - 20h

Contraltos

Nathalie Stutzmann & Orfeo 55

Réserver

« Des pages vibrantes consacrées aux plus grandes contraltos »

À rebours de ses contemporains, Antonio Vivaldi a placé la contralto au centre de son oeuvre lyrique. Sa fascination pour cette voix au timbre si particulier est soulignée par le travail de Nathalie Stutzmann, qui chante et dirige ces airs avec justesse et passion. Vivaldi a consacré des pages vibrantes aux grandes contraltos de son temps. Ces airs, tirés de ses opéras et poèmes épiques comme Juditha triumphans, Orlando ou Arsilda, regina di Ponto sont l’occasion d’exprimer de fortes émotions et de faire admirer une grande palette de couleurs orchestrales. Il est assez rare d’entendre ces extraits pour contralto réunis dans un même programme. Nathalie Stutzmann, qui sert la musique de Vivaldi depuis des décennies, chante et assure la direction : sa maîtrise de cette musique dédiée à ce « timbre étrange », si cher au Prêtre Roux, enchante et éblouit.

Grande Salle


 

durée : 1h30 + entracte

10/20/28/33 €

Générique

Nathalie Stutzmann : direction et contralto

Programme

« Contraltos »
LOTTI : Sinfonia Ouverture de l‘opéra Alessandro severo


La ROBINSON 
HAENDEL : Giuglio Cesare –Cornelia « L’aure che spira »

La VANINI BOSCHI 
HAENDEL : Rinaldo – Goffredo « Sorge nel petto »
LOTTI : Sinfonia act III Alessandro severo

La ROBINSON 
BONONCINI : Griselda – Griselda « Dal mio petto »

La GIRO 
VIVALDI : Bajazet – Asteria « e morto si… Svena uccidi »
HAENDEL : Sinfonia act III Berenice

La DOTTI
HAENDEL : Rinaldo – Irene « Dal crudel che mi tradita »
VIVALDI : Largo Ct° Basson RV 493

La D’AMBREVILLE PERRONI
PORPORA : Meride e Selimunte-Ericlea « Torbido intorno al core »

La VANINI-BOSCHI
HAENDEL : Rinaldo – Goffredo « Mio cor che mi sai dire » 
HAENDEL : Ariodante - Ouverture II

La TESI
PORPORA : Semiramide riconosciuta – Semiramide « Tradita, Sprezzata »

La ROBINSON
BONONCINI : Griselda – Griselda « Caro Addio dal labro amato »
HAENDEL : Berenice – Andante larghetto - Amadigi – Gavotta

La VICO
HAENDEL – Amadigi – Dardano « Pena tiranna »
VIVALDI : Largo Ct° Luth RV 93

La MUCCI
VIVALDI : Tito Manlio – Vitellia « Di verde ulivo »

La NEGRI
HAENDEL : Ariodante – Polinesso « Dover, Giustizia »

 

haut de page