Menu

Spectacle Arsenal

ven 01 fév - 20h

L'Au-Delà

Didier-Georges Gabily / Roland furieux #CRÉATION

Réserver

Celui qui tombe tout seul,
Tout seul il reste tombé,
Et de son âme il ne fait pas grand cas,
Puisqu’à lui seul il la confie.
Et celui qui tombe aveugle,
Aveugle, il ne se relèvera pas seul ;
Et s’il se relevait seul,
Il prendrait un chemin qui ne convient pas.
Jean de La Croix

Didier-Georges Gabily ouvre L’Au-Delà par ce poème de Jean de La Croix. Cet exergue éclaire cet écrit-récit qui fait se rencontrer la figure universelle d’Œdipe et celle des mendiants. L’Au-Delà commence par une nouvelle histoire de chute. Nous suivons le regard d’un homme à la dérive, sa courbure, sa démolition aux côtés d’autres individus que la communauté protectrice n’intègre plus dans sa fonction d’hospitalité. Une vie jetée dans l’ombre court après son propre jour. Depuis la fragile dignité du nom reçu des mendiants, Silencieux porte une parole homérique. De sa quête dans la nuit, il reçoit les aveux de ceux à qui on ne donne plus voix, les dézingués, les naufragés. Les écouter, accueillir leurs paroles et les transfigurer lui permettra de garder sa taille d’homme.

Des histoires de chutes et de relèvements, ça doit pouvoir encore s’écrire pour ceux qui peuvent encore le dire à ceux qui peuvent encore l’entendre, disait Didier-Georges Gabily.

 

La compagnie Roland furieux est en résidence régionale à la Cité musicale-Metz.
Coproduction Cité musicale-Metz.

 

+ MER 30 JAN - 20H
+ JEU 31 JAN - 20H
Studio du Gouverneur




durée : 3h

10/16 €

Générique

Avec Théo Boniface, Elsa Canovas, Benoit Di Marco, Didier Menin, Mawen Noury, Camille Perrin, Christophe Ragonnet, François Rodinson, Émilie Skrijelj 

Laëtitia Pitz : adaptation et mise en scène 
Anaïs Pélaquier : collaboration artistique
Émilie Skrijelj, Xavier Charles, Camille Perrin : création musicale
Mathieu Chamagne : spatialisation / dispositif électroacoustique
Alain Chambon : dispositif scénique 
Christian Pinaud : création lumière
Dominique Burté : création costumes
Despina Nikiforaki : regard dramaturgique
Martin Rumeau : régisseur général 
Isabelle Bernay : chargée de production 
Morgane Ahrach : communication et captation

haut de page