Suivez-nous
Écoutez-nous
youtube spotify

Menu

annuler-recherche

Exposition Arsenal

25 nov > 25 fév

Bruno Boudjelal

Jours intranquilles : l’Algérie d’Est en Ouest Chroniques algériennes d’un retour (1993-2003)

« En mai 1993, je suis allé en Algérie pour la première fois pour y effectuer un reportage photographique sur Alger. C’était la première fois que je foulais la terre où était né mon père et dont je ne savais rien jusque-là. En effet, mon père est algérien et ma mère est française, mais mon origine algérienne m’a toujours été cachée et jusqu’il y a seize ans, je n’avais jamais rencontré ma famille paternelle. Je ne connaissais que le lieu de naissance de mon père, rapidement lu sur le livret de famille, mais cela suffit pour les retrouver, un jour de mai 1993, dans un petit village de la région de Sétif, où une rangée de femmes en pleurs m’accueillit par une volée de youyous ! Cette première prise de contact – malgré l’émotion des retrouvailles – se fit cependant dans des conditions difficiles liées à l’actualité de ce pays : prêches de Madani de Belhadj à la mosquée dite des Afghans à Belcourt, attentats et assassinats perpétrés sur tout ressortissant étranger, climat de suspicion et d’insécurité, « ninjas » sillonnant les rues d’Alger… C’est donc tout naturellement qu’à la quête d’identité s’est ajouté le regard documentaire posé sur l’Algérie que je découvrais alors et commençais à photographier. » Bruno Boudjelal

Dans le cadre du temps fort Djazaïr, mon amour

Galerie d'Exposition



Entrée libre
Ouverture du mardi au samedi : 13h - 18h
dimanche : 14h - 18h
Fermeture les lundis et jours fériés.

haut de page