Menu

Le Concert de la Loge

De l’autre côté du répertoire, Le Concert de la Loge retrouve les pratiques de l’époque classique, pour en raviver l’esprit à travers ses sonorités originelles. En grand défenseur de Haydn, le directeur artistique du Concert de la Loge, Julien Chauvin, propose tout un week-end dédié à ce compositeur - Osez Haydn ! - trop souvent resté dans l'ombre de Mozart. L'ensemble y partage notamment l’affiche avec l’Orchestre national de Metz, lors d’un concert où Julien Chauvin dirige les symphonies de Haydn en faisant dialoguer instruments anciens et modernes.

En janvier 2015, le violoniste Julien Chauvin fonde un nouvel ensemble sur instruments anciens avec l’ambition de faire revivre un chaînon de l’histoire musicale française : Le Concert de la Loge Olympique.
Cet orchestre, créé en 1783, est resté célèbre pour sa commande des Symphonies Parisiennes à Joseph Haydn, qui aurait été réalisée par l’intermédiaire du Chevalier de Saint-George.
Le Concert de la Loge Olympique était considéré comme l’un des meilleurs orchestres d’Europe, et il donna ses premiers concerts à l’Hôtel de Bullion, puis aux Palais des Tuileries, grâce à la protection de Marie-Antoinette.
À l’époque, la grande majorité des musiciens étaient francs-maçons et de nombreuses sociétés de concerts étaient liées à des loges maçonniques. Des valeurs comme l’harmonie sociale et l’égalité par le mérite, trouvaient alors dans la musique, un terrain idéal où s’incarner et s’illustrer dans de nouveaux genres comme celui de la symphonie concertante.
De nos jours, ce nouvel orchestre à géométrie variable est construit sur un modèle inédit en France qui fait une large place à l’invitation de grands solistes et de chefs d’orchestre.
Il propose des programmes de musiques de chambre, symphonique ou lyrique, dirigés du violon ou de la baguette et défend un large répertoire, allant de la musique baroque jusqu’au tournant du début du XXe siècle.
 

ven 08 nov. 2019 Deux Haydn sinon rien
sam 09 nov. 2019 Haydn intime
sam 09 nov. 2019 Un soir sacré aux Tuileries
ven 27 mar 2019 Vivaldi, concertos et airs d’opéra

haut de page