Menu

Compagnie Roland Furieux

Laetitia Pitz

La démarche artistique de la compagnie Roland furieux, de Heiner Müller à Didier-Georges Gabily, via Samuel Beckett et Antoine Volodine, s’inscrit dans un travail de créolité entre texte et création musicale.

Après Mevlido appelle Mevlido en décembre 2016 à la BAM, elle créera L’Au-Delà d’après le roman de Didier-Georges Gabily les 30, 31 janvier et 1er février 2019 à l’Arsenal.

En résidence régionale de recherche et d’expérimentation texte et musique à la Cité musicale-Metz 2016-2018, la compagnie Roland furieux invite également le public à venir goûter des instants artistiques éphémères (performances, lectures musicales, concerts, étapes de travail) à vivre le temps d’une soirée l’aventure d’une expérience interdisciplinaire proposant des formes dans l’incandescence et la prise de risque de la rencontre. La rencontre, comme geste fondateur de ces À tout hasard. À venir : une Antigone oubliée, celle de Robert Garnier, une Antigone décalée, celle de Daniel Mendelsohn. Et peut-être est-ce l’inverse ?

La compagnie poursuit un laboratoire de recherche partagé, de frictions plastiques, visuelles et sonores avec les étudiants de l’École Supérieure d’Art de Lorraine. Dans le cadre du Dispositif de Développement de la Ville de Metz 2016-2018, la compagnie présentera Un bout du monde (un spectacle mêlant texte, musique et chant, interprété par les habitants volontaires du quartier de Metz Nord Patrotte) qui sera présenté lors de l’inauguration de l’Agora en octobre 2018. La compagnie engage également de juillet à novembre 2018 des ateliers participatifs itinérants Les créativores dans les logements sociaux Batigère de la Région Grand Est.

 

La compagnie bénéficie du Dispositif de soutien aux résidences artistiques de la Région Grand Est pour la période 2016-2018 et du Dispositif de Développement de la Ville de Metz 2016-2018.

 

Vous aimerez !

haut de page