Menu

Clara Iannotta

 

À l’heure où la présence féminine est toujours plus attendue sur différentes scènes, la Cité musicale-Metz choisit de la soutenir avec force avec notamment Clara Iannotta, compositrice en résidence pour deux saisons. Romaine de naissance, berlinoise d’adoption, l’ancienne pensionnaire de la Villa Médicis fabrique ou prépare elle-même une partie de son instrumentarium. Écrites en dialogue avec les interprètes, ses partitions témoignent d’une approche partagée.

 

Née à Rome en 1983, Clara Iannotta a étudié la composition au conservatoire de Milan, au conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, et à l’Université d’Harvard, auprès d’Alessandro Solbiati, Frédéric Durieux et Chaya Czernowin. Depuis 2014, Iannotta est la directrice artistique du Bludenzer Tag zeitgemäßer Musik. Sa musique est publiée par Edition Peters.

 

Clara Iannotta a grandi dans une famille où les jouets étaient interdits. Son père, architecte retraité, lui a appris à construire tout ce qu’elle voulait à partir de rien. C’est ainsi qu’elle fabriqua ce qu’elle appelle des jouets en utilisant tout ce qu’elle trouvait autour d’elle. Elle utilisait des objets du quotidien (machines à café, brosses métalliques, etc.) pour faire correspondre physiquement la représentation sonore du son avec l’image qu’elle avait en tête. Mais parfois, même les objets du quotidien ne suffisaient pas, et Clara Iannotta devait construire de nouveaux instruments pour obtenir le son dont elle avait besoin.

Vous aimerez !

haut de page