Menu

Concert Arsenal

dim 19 mai - 16h

VOYAGE EN ALGÉRIE

Orchestre national de Metz

Réserver

« ... dansent les sons des flûtes, des rebabs et des tambourins. »

Les compositeurs Camille Saint-Saëns et Gustav Holst livrent ici deux récits de voyage piquants et colorés d’une Algérie pleine de vie !
La Suite algérienne est une véritable fresque orientale, ode à la ville d’Alger du milieu du XIXe siècle. Après avoir traversé une mer agitée par la houle, Saint-Saëns nous fait amarrer au port d’Alger puis nous offre un café dans la vieille ville, où dansent les sons des flûtes, des rebabs et des tambourins. Dans la nuit parfumée, nous devinons au loin un chant amoureux sous les palmiers de l’oasis, avant qu’une marche militaire ne vienne interrompre notre rêverie nocturne pour nous transporter dans le souk animé.
Succession de trois danses, Beni Mora s’inscrit dans la lignée de l’œuvre précédente. Pour écrire son Finale, prémices de la musique répétitive, Holst a utilisé un étonnant motif mélodique, entendu lors de son voyage en Algérie, joué en boucle pendant plus de deux heures par un musicien sur une flûte en bambou !


Dans le cadre du festival Passages.

 

 

Grande Salle



Jeune public / Symphonique
à partir de 7 ans
durée : 45 min

adulte 10€ / -12 ans 6€

Générique

Pierre Dumoussaud : direction 

Camille Villanove : présentation et médiation

Programme

Camille Saint-Saëns : Suite algérienne
Gustav Holst : Beni Mora, suite orientale pour orchestre

haut de page