Menu

Écouter la nuit

Berceuse, sérénade, nocturne, la nuit peut se transfigurer, devenir plus inquiétante. Festive, angoissée elle transcende, stimule, électrise la création artistique. La nuit est le lieu de l'imaginaire et de l'inconscient où le fantastique et le surnaturel ne sont jamais loin. 

De la musique médiévale avec Sollazzo à l'Orchestre national de Metz et les tubes que sont la Petite musique de nuit de Mozart, la Nuit transfigurée de Schoenberg et la Nuit sur le mont chauve, ou Liszt et Pärt avec Vanessa Wagner et Couperin avec François Joubert-Caillet, c'est toute une palette de couleurs, d'émotions entre méditation et jubilation qui vous est proposée. Et pour poursuivre la nuit rendez-vous à la BAM avec Chloé... 
La danse avec Ad Noctum de Christian Rizzo nous entraine dans un duo époustouflant rythmé par des fondus au noir à la beauté déroutante. Cette pièce, hommage à l'obscurité est l'occasion d'émettre une partition paysage où la musique cinématique de Nicolas Devos et Pénélope Michel dialogue avec les vibrations lumineuses de Cathy Olive. 

 

En écho à l'exposition du Centre Pompidou-Metz « Peindre la nuit » : source d’inspiration majeure de l’histoire de l’art, la nuit, environnement propice à l’imagination, continue de fasciner les artistes aux xxe et xxie siècles. Présentée du 13 octobre 2018 au 15 avril 2019, l’exposition Peindre la nuit transforme les visiteurs en noctambules confrontés au mystère de la nuit, suivant les pas de Claude Monet et Pablo Picasso, Max Ernst et Louise Bourgeois, ou encore Francis Bacon et Gerhard Richter.

https://www.centrepompidou-metz.fr/peindre-la-nuit

haut de page