Menu

Centenaire 1918-2018

La Cité musicale-Metz commémore le centenaire 1918-2018 sous l’angle de la musique. En effet, la Grande Guerre a produit bon nombre d’œuvres qui ont fait date aux cours du XXe. Durant ce conflit prompt à l’inhumanité, l’art a paradoxalement envahi chaque couche de la société. Romans, poèmes, pièces de théâtre mais surtout musiques ont été inspirés par une belligérance d’une violence physique autant que psychologique.

Pour mieux se rappeler l’état d’esprit et de sentiment vécu par la société de cette époque, notre programme va s’efforcer de vous emmener il y a cent ans dans le cœur de nos arrière-grands-parents. Pour forger ce lien d’un siècle, Philippe Hersant compose en 2018 un double concerto en hommage aux soldats de la Grande Guerre, qui sera interprété par l’Orchestre national de Metz dans ce concert baptisé Sous la pluie de feu.

 

Si les poilus restent les principaux protagonistes de cette guerre, n’oublions pas leurs fils, filles, mères ou compagnes restés en arrière, certains participant à l’effort de guerre, d’autres ne pouvant qu’attendre et espérer le retour de celui qui, peut-être, ne reviendra jamais. Hors Champ 14/18 propose de vivre le conflit à travers les yeux de ceux qui n’y étaient pas, y compris les embusqués, bourgeois des grands boulevards décriés comme dans la célèbre Chanson de Craonne. Le chant populaire justement sera également représenté au travers Des airs de guerre conçus par Anne Victorion. Le quatuor Zaïde et La Tempête nous proposent Paroles à l’absent, un concert lyrique féminin autour de lettres de guerre de celui qui, blessé à la tempe par un éclat d’obus au pied du Chemin des Dames devait mourir sans savoir que la guerre allait se terminer deux jours plus tard : Guillaume Apollinaire. 1918 est également la date de la mort d’un autre artiste, Claude Debussy qui sera célébré par le Quintette Syntonia dans un concert intitulé L’aube de la modernité.

 

Un programme qui vous propose d’explorer l’histoire de la Grande Guerre à travers une pluralité d’œuvres et de sentiments.

Dans la presse...

Contrairement à ce que leur patronyme pourrait laisser penser, ils ne seront pas seulement huit sur scène... Le Monde - 12/12/2018

Car si les chanteurs professionnels de l’ensemble vocal britannique voces8 assurent bien la représentation, ils forment aussi en à peine trois sessions les jeunes cho- ristes qui les accompagneront sur quelques titres. Leur secret : une méthode ludique et facile d’accès, portée de- puis 10 ans par la Fondation Voces Cantabile Music, as- sociation londonienne créée par Paul Smith, ex-membre du Chœur de l’abbaye de Westminster. Télérama 12/12/2018

haut de page